Compagnie II

Je ne répare pas le
réparable en autrui,
tantôt parce que je ne
 
le peux, tantôt parce
qu’il est la compagnie
de mon irréparable.

Aucun commentaire: