Loi

Tu es entré dans ma vie si brutalement. Tu as
chassé à peu près tout ce qu'elle contenait.
— Oui, un corps tombe de tout son poids dans
une source et la tarit. C'est une des lois de la
terrible nature. Mais que ton bien soit entré
tout aussi violemment en moi dans son choc
avec mon mal, c’est aussi ça le miracle. Cette
collision a fait de la place en toi pour la réparation.

2 commentaires:

Fabrice Farre a dit…


Un poème parfait, d'une violente beauté. Bravo. Amitié.

Stéphane Bernard a dit…

J'encadre, j'encadre... Grand merci à toi, Fabrice ! Amitié partagée.