Bourgeons

C'est comme l'arbre. Après
l'hiver le courage du premier
bourgeon est long à venir.
 
Puis d'autres à son image suivent.
Et elle se déclenche, la force
de vivre. Comme un printemps.

2 commentaires:

stephane a dit…

Superbe poème.

Stéphane Bernard a dit…

Merci, Stéphane !