les signes

je ne sais plus trop par qui ou comment
je fus initié à cette chasse.
mais sans penser trop loin,
je puis dire que j’y passe tout le jour.
tout le jour je m’y rends.
oui, je chasse les signes.
je les guette,
ils passent, je les effleure ou saisis.
les interprète. je tente.
ils sont là, autour,
embusqués plus que cachés je crois.
dans un visage, un geste, une expression.
cet objet-ci laissé sur la route.
cet autre qui se brise à mes pieds.
dans une lumière brutale.
un caprice météo.
ce simple mot détaché de la rumeur.
vous savez, je crois chasser les signes depuis longtemps.
en réalité c’est eux qui chassent.
ils ont à dire, à transmettre.
ce serait faux que j’attendrais d’eux encore.
l’attente de ces signes est angoisse.
pourtant je sens cet espoir infime en moi
comme un instinct qui me détermine à percer.

9 commentaires:

charles a dit…

"j'ai vu le chiffre 5
doré
sur un camion de pompier
rouge
s'avancer
tendu".............
tous les signes.........
effectivement.

Stéphane Bernard a dit…

William ? C'est toi ?

Anonyme a dit…

fantasmes rassurants,
regards et gestes cherchés, croisés, qui font battre le cœur avant de le crever,
on replonge sans cesse,
et dire que certains n'y croient pas

Anonyme a dit…

Tout est signe encore et toujours...

Noella a dit…

Tout le monde sra la ?

Danielle a dit…

Mais le 5 c'est aujourd'hui, un appel téléphonique, un SMS,un email,une visite surprise, un rapt mais surtout et pour le moment plus de pensées (j'ai déjà donne !)
Se serai de bien beaux signes effectivement pour continuer un travail de labeur que mérite tous bons semeurs.

Je remercie tout particulièrement Charles pour l'ephemeride de ce jour.

Fin de l'histoire.

Anonyme a dit…

Sorry, oublié de signer le message du 28/7
Christine

Stéphane Bernard a dit…

J'avais reconnu le style, Christine.

Anonyme a dit…

trop aimable, Stéphane
Christine