le papillon

je longeais la Vilaine... quand je m’accroupis
auprès d’un papillon tremblant. était-il blessé ?
je brûlai de l’aider... mais le voilà qui bientôt
s’envolait et me laissait de ce côté-ci de la rive.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Qu'attendez vous pour prendre l'autre rive ?