Sable d'Or-Les-Pins

cette grève embrumée à Sable d'Or-Les-Pins,
c'est une plage de rêve, au sens freudien.

crois-tu que ce soit la mue ?
remets-le là où il était.
tu crois qu'il souffre,
comme ça, sans sa coquille ?
tu le voulais ? mais ça lui fait peur.
OH, LA
GROSSE CREVETTE !
t'aimes pas les gros crabes ?
ils vont MORDRE
CLARA ! HAHAHA !

un endroit ralenti.

désert édenique.

paysage de Tanguy.

après la baignade

je goutte.

des gens marchent au loin.

silhouettes minuscules.

petits points noirs.

de Staël
Fautrier.


la mer lointaine.

je ne l'entends pas.

seul ce ruban blanc
à l'horizon
signale
sa présence.

ciel et mer.

leur uniforme gris.

côté terre
des arbres.

des pins.

c'est un tableau hollandais du XVIIème,
c'est un lieu pour peindre,
c'est un lieu peint,
tous ces gens semblent poser.

pour qui ?

nous reposons sur un temps d'huile, immuable.
la nuit ici est inimaginable.

Aucun commentaire: